Apple a obtenu une ordonnance d’interdiction temporaire contre un homme qui aurait traqué et harcelé le PDG Tim Cook et d’autres dirigeants de l’entreprise.

Selon des documents judiciaires découverts par OneZero de Dave Gershgorn, Rakesh « Rocky » Sharma a commencé à appeler les dirigeants d’Apple et à laisser des messages vocaux « dérangeants ». Ce comportement s’est intensifié en décembre dernier lorsque Sharma a pénétré par effraction dans la propriété de Cook’s Palo Alto, tentant de livrer en main propre des fleurs et une bouteille de champagne, selon les documents judiciaires. Sharma serait entrée par «une porte fermée sans autorisation». Il a empiété une deuxième fois en janvier de la même manière et a sonné à la porte de Cook.

Le département de police de Palo Alto n’a pas arrêté Sharma car il avait quitté la propriété avant leur arrivée.

Sharma aurait menacé de violence contre les dirigeants d’Apple, disant: «Je n’utilise pas de munitions mais je connais des gens qui le font.»

Apple n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire. Il n’était pas immédiatement clair si Sharma avait retenu les services d’un avocat au moment de la publication.

Selon NBC News, Sharma a reçu l’ordre de rester à l’écart du siège de l’entreprise, Cook , sa propriété et d’autres dirigeants d’Apple. L’ordonnance d’interdiction est en vigueur jusqu’au 3 mars, le même jour qu’une audience sur l’affaire est prévue.