Dans une rare mise à jour des investisseurs lundi, Apple a déclaré que les effets mondiaux de l’épidémie de coronavirus avaient un impact matériel sur les résultats de l’entreprise. La société ne prévoit pas respecter ses propres prévisions de revenus pour le deuxième trimestre en raison de l’impact du virus, et avertit que «l’approvisionnement mondial de l’iPhone sera temporairement limité». Les fermetures de magasins et la réduction du trafic de détail en Chine devraient également avoir un impact significatif.

Tous les sites des partenaires de fabrication d’iPhone d’Apple ont été rouverts, mais «progressent plus lentement que prévu, », Ce qui signifie que moins d’iPhones que prévu seront fabriqués. En conséquence, «[t] ces pénuries d’iPhone affecteront temporairement les revenus dans le monde entier», explique Apple.

L’impact du virus sur le développement futur des produits n’est pas clair. Selon les rumeurs, Apple lancerait un suivi à faible coût de l’iPhone SE en mars au prix d’environ 400 $, et de nouveaux iPad Pros avec de meilleurs appareils photo au premier semestre de l’année. Les sources de Bloomberg ne signalent aucun changement dans les plans mais suggèrent que des retards ou des contraintes sont possibles.

Des retards ou contraintes sur le développement futur des produits sont possibles

Concernant la présence d’Apple au détail en Chine, la société a déclaré qu’elle «rouvre progressivement nos magasins de détail et continuera de le faire aussi régulièrement et en toute sécurité que possible.» La société affirme que ses bureaux et ses centres de contact en Chine sont ouverts.

Cook a fait écho à ces sentiments dans une note envoyée au personnel d’Apple, qui était obtenu par Bloomberg. «Je tiens à remercier tout le monde pour son dévouement, son empathie, sa compréhension et ses soins», a écrit Cook. «Notre principale préoccupation concerne les personnes qui composent la communauté d’employés, de partenaires, de clients et de fournisseurs d’Apple en Chine.»

lors de son dernier appel de résultats fin janvier, le PDG d’Apple, Tim Cook, a déclaré qu’Apple avait déjà une fourchette de revenus «plus large que d’habitude» pour le deuxième trimestre en raison de l’incertitude entourant le coronavirus. Pourtant, il semble que la fourchette de revenus n’était pas suffisamment large pour tenir compte de l’impact croissant de l’urgence de santé publique.

Apple a également a déclaré qu’il doublerait un don annoncé précédemment pour aider aux efforts de secours contre les coronavirus, bien que la société n’ait pas chiffré ce chiffre.

Mise à jour du 17 février, 18 h 17 HE: Mise à jour avec le mémo de Tim Cook au personnel et une note sur le développement futur du produit.